Affiche de l'assemblée citoyenne de Rimouski sur la carboneutralité

Dans le cadre de la Semaine rimouskoise de l’environnement, le comité mobilisateur de Rimouski en transition a annoncé une assemblée citoyenne qui a eu lieu le 16 février 2019, de 13 h à 17 h, au Baromètre de l’UQAR.

À la suite de la démarche citoyenne qui a amené la Ville de Rimouski à reconnaître l’urgence climatique (19 novembre 2018), il est apparu évident qu’il fallait aller plus loin afin de répondre concrètement à cette urgence et mettre en place des solutions pratiques pour faire en sorte que les engagements pris ne restent pas que symboliques.

Début décembre 2018, nous avons créé le Comité de mobilisation de Rimouski en Transition qui est issu de la fusion de Rimouski en transition et du mouvement spontané de la DUC (déclaration d’urgence climatique). Le rôle de ce comité est de mobiliser les citoyennes et les citoyens qui, en participant aux conseils municipaux des 5 et 19 novembre 2018, ont affirmé vouloir aider notre Ville à mettre en action l’engagement pris.

La première action du comité mobilisateur a été d’organiser un évènement de rencontre visant à se réseauter, ainsi qu’à renforcer les initiatives existantes et à venir qui ont fortifié la transition écologique et sociale qui s’impose désormais.

L’assemblé a regroupé près d’une centaine de personnes qui ont pu discuter de transition énergétique autour de 5 thèmes principaux:

  • L’agriculture urbaine
  • La mobilité durable
  • La démocratie participative
  • Vivre le zéro-déchet
  • L’écoconstruction et l’urbanisme

L’ensemble des discussions ont mené à la rédaction d’un rapport qui fut déposé à la Ville du Rimouski lors de la réunion du conseil du 1er avril 2019 :
Rapport de la grande assemblée citoyenne – 16 février 2019

Articles sur Radio-Canada/Info, dans l’avantage, sur unpoincinq.ca et énergie 98,7.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.